CHAMPAGNE Drappier Grande Sendrée 2008

Drap4

Nouveau

La Cuvée haut de gamme de Drappier. Une merveille rare, à déguster entre connaisseurs ou pour les très grandes occasions. On en perd ses mots à la dégustation tant il s'agit d'une expérience exceptionnelle. Encore plus sur le millésime 2008 considéré comme un grand millésime en Champagne.

Plus de détails

6 Produits

66,00 €

Fiche technique

Cépage majoritairePinot Noir
Degrés d'alcool12%
Type de viticultureAgriculture raisonnée
Millésime2008
Sélections guidesGuide Hachette des Vins
Contenance75cl

En savoir plus

PINOT NOIR 55%

CHARDONNAY 45%

La Grande Sendrée tire son nom d’une parcelle recouverte de cendres après l’incendie qui ravagea Urville en 1836. Une faute d’orthographe s’étant glissée dans le recopiage du cadastre, Sendrée s’écrit aujourd’hui avec un «s» et non pas un «c».

Sur des sols tout en légèrereté de «crayot», le Chardonnay dévoile une très grande élégance tandis que le Pinot Noir, légèrement majoritaire apporte sa puissance et une grande vinosité.

Millésime 2008

Le Millésime 2008 est considéré comme une Grande Année en Champagne.

Les vendanges ont débuté le 15 septembre dans les meilleures conditions. Les raisins, sains et bien formés avaient une acidité de belle tenue et une teneur en sucre élevée.

Vinification de la cuvée Grande Sendrée

Seuls les jus de première presse -les cuvées - sont utilisés Pressoirs mécaniques à faible pression Utilisation de la gravité afin d’éviter les pompages, ce qui évite l’oxydation Utilisation minimale de soufre, inférieure à 30 mg/l Débourbage naturel Fermentation alcoolique durant environ 2 semaines à température contrôlée Fermentation malolactique naturelle et complète Pas de de filtration Assemblage – 35 % des vins élevés en foudre durant 9 mois Maturation de 7 ans sur lattes Dosage : 5 g/l

Dégustation

Ce Champagne se dévoile dans une ravissante robe jaune pâle aux nuances topaze. Le temps a apporté sa patine afin d’en révéler la complexité. De l’aubépine se mêle au miel d’acacia, à la cire d’abeille et à la pâte d’amande. A l’aération ce champagne reprend ses murmures, la pâte de coing répond à la gelée de framboise et échange avec la bergamote et les viennoiseries tièdes. La mise ne bouche est tonique, présente et taquine les papilles. La bulle est caressante et met en équilibre la confiture de fraise de bois et l’orange sanguine mûre. Cette harmonie se prolonge sur une délicate minéralité et de jolis amers où des notes de mandarine se révèlent. Service Idéal à l’apéritif. Parfait avec une nage d’écrevisse au pamplemousse, un turbot pochée à la sauce hollandaise, un carpaccio de Saint Jacques, un carré d’agneau au foie gras, une volaille de Bresse truffée à la crème, un comté d’alpage 18 mois minimum - Servir à 7° c. Servir à 7°c

Le vignoble Drappier s’étend sur 100 hectares et représente l’atout essentiel des cuvées de la maison. Depuis 1808, notre famille a su sélectionner des parcelles particulièrement bien exposées et extrêmement calcaires, situées pour la plupart autour d’Urville, où le Pinot Noir, majoritaire, trouve sa plus belle expression et permet de produire des vins aromatiques très élégants. 

L'histoire et la famille Drappier

Jadis occupé par les moines cisterciens de Clairvaux, le siège de la maison comprend de merveilleuses caves voûtées du XIIe siècle. Remontant à un passé plus proche, l’arbre généalogique de la Famille Drappier prend néanmoins ses racines au XVIIe siècle, à la naissance de Rémy Drappier en 1604 qui devient comme Nicolas Ruinart, marchand drapier à Reims. Son petit-fils, Nicolas (1669-1724) est procureur de Louis XIV. Il faut attendre 1808 pour que l’un des ancêtres de la maison, François, s’installe à Urville et commence à exploiter un vignoble qui s’étend aujourd’hui sur 55 ha, sans compter une douzaine de contrat- associations dans la Côte des Bar, la montagne de Reims et la Côte des Blancs. A Urville, au début des années 1930, le vignoble soulève brusquement des discussions passionnées. 

C’est que le successeur de l’époque, Georges Collot, grand-père maternel de Michel, l’actuel dirigeant de la maison, décide le premier de planter du Pinot Noir dans le canton… Sa décision fait sourire et on le surnomme le « Père Pinot ». Ce cépage représente désormais 70% du vignoble Drappier et près de trois quarts de l’encépagement du terroir communal… L’histoire a donné tort aux moqueurs. D’après « Champagne, le plaisir partagé », Eric Glâtre, Edition HOEBEKE, 2001 (Mise à jour 2008). En 1952, André et Micheline Drappier lancent la cuvée Carte d’Or avec son étiquette jaune reconnaissable. Une évocation de la gelée de coing, fruit jaune dont on retrouve quelques notes aromatiques dans chaque bouteille. Après la gelée historique de 1957 (récolte détruite à 95%), André introduit le Pinot Meunier, plus résistant aux froids printaniers. 

C’est pourtant une cuvée Drappier 100 % Pinot Noir qui séduira le Général de Gaulle en 1965 pour sa consommation familiale à Colombey-lesdeux-Eglises. En 1968, Micheline a l’idée d’un Champagne Rosé. Il sera 100% Pinot Noir lui aussi et en bouteille blanche, une touche féminine encore très rare à cette époque. Quarante ans plus tard le Drappier Rosé connaît un vrai succès qui l’a conduit à l’Elysée. 

Depuis 1979, Michel Drappier maîtrise les vinifications tandis qu’André, fort de ses 60 vendanges, garde un œil avisé sur le vignoble qui couvre aujourd’hui mille « hommées » (53 ha) en propriété et 40 ha en contrats associés. En 1988, de profondes caves creusées dans la craie de Reims sous Napoléon III, rejoignent la propriété familiale pour abriter les grandes cuvées. Depuis, trois jeunes bourgeons nés de Michel et Sylvie, Charline en 1989, Hugo en 1991 et Antoine en 1996 représentent la huitième génération sur le domaine. Deux cents ans d’aléas climatiques et économiques n’ont pas altéré la passion qui anime une famille champenoise enracinée dans cette terre mille fois travaillée. Le vieux cep où coule la meilleure sève, les sarments qui portent les fruits et les jeunes pousses, fragiles mais pleines de promesses, vous remercient de votre fidélité au cours de ces deux siècles et vous souhaitent, en route vers le tricentenaire, de savourer de nombreux beaux millésimes.

Avis

Donnez votre avis

CHAMPAGNE Drappier Grande Sendrée 2008

CHAMPAGNE Drappier Grande Sendrée 2008

La Cuvée haut de gamme de Drappier. Une merveille rare, à déguster entre connaisseurs ou pour les très grandes occasions. On en perd ses mots à la dégustation tant il s'agit d'une expérience exceptionnelle. Encore plus sur le millésime 2008 considéré comme un grand millésime en Champagne.

8 autres produits dans la même catégorie :